Le pourquoi du comment de ce blog

Couverture du journal PiloteJ’ai découverts la bande dessinée très tôt à la fin des années 60, j’avais une petite dizaine d’années, mon père ayant récupéré tous les premiers numéros du magazine Pilote dont la parution avait débuté en 1959. J’y découvre Astérix, Barbe-Rouge, Tanguy et Laverdure puis Le Grand Duduche, Norbert et Kari, Blueberry et Bob Morane. Ensuite je fus abonné à Pif Gadget et outre le fait d’être émerveillé par les Pifises et les Pois Sauteurs du Mexique, je découvre dans ce journal de nouveaux héros La Jungle en folie, Gai-Luron, Rahan, Corto Maltese et Docteur Justice. Corto Maltesse fut une véritable claque. Je me souvient qu’à l’époque on était pas nombreux à apprécier cette BD un peu trop adulte.

 Docteur Justice paru dans Pif Gadget

Tout naturellement quand j’ai commencé à gagner de l’argent je me suis mis à acheter des BD et encore des BD et plusieurs millier de BD plus tard dans les années 1990, l’overdose. La BD franco-belge n’arrivait plus à me surprendre et j’ai arrêté d’en acheter et d’en lire pendant plusieurs années. Les  derniers trucs que j’ai acheté c’est les fascicules de Akira de Katsuhiro Ōtomo publiés par Glénat et le Batman The Dark Knight Returns de Frank Miller mais ce n’était pas de la BD franco-belge.

Puis j’ai vu mes enfants rigoler en dévorant un manga, Dragon Ball (crée par Akira Toriyama en 1984 et publié en France en 1993). Je m’y suis mis et j’y ai découvert une autre façon de raconter des histoires, avec une très grande liberté de ton (Tortue géniale ne donne à Bulma son Dragon Ball qu’après que celle-ci lui ait montré sa culotte et en l’occurrence, ce jour-là, elle n’en avait pas!!!). Ayant passé l’age de regarder sous les jupes de filles j’ai recherché des mangas plus …, plus je ne sais quoi mais en tout cas qui correspondent plus à mes goûts. Voilà comment je me suis lancé dans le manga et repris goût à la bande dessinée.

Dragon Ball, Bulma, Tortue géniale et la petite culotte

Comme la librairie où j’ai acheté mes premiers mangas vendait également des comics, j’ai également franchis le pas et ma bibliothèque a commencée à se remplir de manga et de comics.

Bob Morane, la vallée des brontosauresBob Morane, il faut que j’évoque Bob Morane. Comme je l’ai dis plus haut, je l’ai découvert, tout môme, dans le journal pilote. Et coup de bol à la bibliothèque municipale des romans de Henri Vernes chez Marabou Junior il y en avait plein. Ni une ni deux j’ai accompagné Bob Morane et Bill Ballantine sur tout les continents à la poursuite de l’Ombre Jaune,  de Miss Ylang-Ylang,…

Les éditions Marabout c’était également Jean Ray et son Harry Dickson, le Sherlock Holmes américain et la science fiction avec A. E. van Vogt, B. R. Bruss, J.-H. Rosny aîné, Ursula K. Le Guin … À partir de là les vannes de l’imaginaire se sont ouvertes en grand et j’ai dévoré des centaines de livres de SF, d’aventure, de fantastique, d’horreur,…

Marabout Science Fiction

Mes enfants sont devenus grands et comme les chiens ne font pas des chats, ce sont également de grands lecteurs de Fantastique et de SF. Et l’une de leurs phrases favorites est :

– T’as pas un truc à lire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *